30 PIGES de LUTTE '' PRO ''

jeudi 10 janvier 2019

ROUND 16 ( 2018 ) AMATEURS





















.........................................................................
....................................................................

http://alpra.blogspot.com/2019/01/round-16-2018-professionnel.html


............................................................................................................................


















dimanche 6 janvier 2019

ANECDOTES des LUTTEURS

Dans  un  désordre  absolu  ,  les  lutteurs  évoquent  des  petits  morceaux  de  tranche  de  vie  .  Mis  bout  à  bout......de  quoi  faire  un  Best  Seller  .
Ouvert  à  tous  ,   il  y  a juste  à  se  souvenir.....et  a  l ' écrire....
Presque  tout  est  permis....  même  les  fôtes  d ' ortographe     


Salut Bob. Suite à l,article " on recherche des cons",ne nous faisont pas de soucis, c,est inépuisable, ce n,est pas comme le dernier des Mohicans, y en à plus. Par contre, il y aura le dernier des  alpratiens et personne ne connait son nom. Alpra, magifique organisation crée par nos amis Bob Plantin et  Jacques Rouxe me fait penser à une plage à la fin des vacances,tout le monde se tire malgré le soleil. Pour nous, il n,a plus de soleil ou alors ilest bien pale. Ou est l,époque ou nous étions réunis sur le bateau ou ailleurs. Il y a quelques annèes notre pote Grousset nous a invité à Chantilly, je dis invité donc nous n,avons rien casqué. Il y avait du monde. Quelques temps après, Jacqu
es Lageat dit Jakie Corn nous a invité au Balajo pas pour gambiller mais pour tortorer la succulente bouffe du toujours Grousset. Il déboulaient de partout à la Bastoche, y avait de quoi faire des sacrès affiches. Il y avait un hic, nous étions vioques mais quel plaisir de revoir tous ces anciens lutteurs réunis grace à la dévotion et la passion de Bob Plantin, Jacques Rouxel et autres. Alpra dans toute sa splendeur était réunie. Quand je dis toute sa spendeur je suis gentil il y avait des gueules , pas des gueules d,épiciers comme disait le père Lageat. Alpra, c,était ça, Alpra ne sera jamais remplacé car en activite tous ces anciens ont fait réver des momes. " donc mézigo" Au dernier repas, nous étions 14, c,était trise. Chez Bob à Borme Ils étaient 4 . Un jour, il n,en restera qu,un. Bien entendu nous devons tous avoir une pensée pour notre ami Michel Saulnier monument du catch as catch can de la grande époque Amitiés. Gilbert

adieu poulet......
comment oublier , jeune Pompier de Paris que j ' étais les repas au mess de la PP ( Préfecture de Police ) au pied de notre Dame ou Jean Jourlin racontait , avec humour à toute une petite tribu de lutteurs / flics et pompiers des souvenirs....de haut niveau..


Pour ce qui me concerne j'aurais beaucoup de choses à dire sur Georges BALLERY. Alors je commencerai par son rôle dans le développement de la lutte féminine française dont il a été responsable plusieurs années. Il sut manier un cocktail de compétence, de gentillesse et de fermeté véritablement exceptionnel et qui lui valut un profond respect des lutteuses à une époque où la lutte féminine était plus tolérée que respectée. Son attitude a véritablement boosté les filles qui de "femmes faisant de la lutte" sont devenues des lutteuses à part entière. Ayant été l'un des premiers promoteurs de la lutte féminine dès les années 1962 (Je dis bien 1962, alors que la lutte était alors strictement interdite aux filles !!!) je suis profondément reconnaissant à Georges de ce rôle absolument majeur qu'il a joué à l'époque où la FFL s'est enfin décidée à "virer sa cutie" et à traiter les féminines de façon responsable. Je suis convaincu que toutes les filles qui travaillèrent sous sa direction seront à mes côtés pour dire : "Merci Georges Grace à "BOB" (Robert ROBIN) nous avions réussi à lancer avec BRUSSEAU à créer une section lutte au sein de l'AS Sapeurs pompiers de Nice. Cette section étant ouverte aux "extérieurs", elle fut le tremplin pour de nombreux "pompiers volontaires". Ultérieurement BOB Robin devint l'entraîneur de cette section qui eut plusieurs heures de gloire. Malheureusement la disparition de BOB Robin tout d'abord puis celle de son neveu Michel MEGE (devenu pompier et disparu en service) portèrent un coup fatal à cette section qui finit par disparaître. Merci de cette publication qui montre que la lutte et les pompiers ont toujours fait "très bon ménage".  Christian


salut Bob tu ne me connais pas mais moi si.

J'étais un fan de toi comme Delaporte l'ange blanc le bourreau de Béthune etc..dans les années 50/60

tu étais impressionnant dans tes déplacements aérien sur le ring.

pour moi ceux sont de grands et bons souvenir















 Salut Bob. Suite à l,article " on recherche des cons",ne nous faisont pas de soucis, c,est inépuisable, ce n,est pas comme le dernier des Mohicans, y en à plus. Par contre, il y aura le dernier des  alpratiens et personne ne connait son nom. Alpra, magifique organisation crée par nos amis Bob Plantin et  Jacques Rouxe me fait penser à une plage à la fin des vacances,tout le monde se tire malgré le soleil. Pour nous, il n,a plus de soleil ou alors ilest bien pale. Ou est l,époque ou nous étions réunis sur le bateau ou ailleurs. Il y a quelques annèes notre pote Grousset nous a invité à Chantilly, je dis invité donc nous n,avons rien casqué. Il y avait du monde. Quelques temps après, Jacques Lageat dit Jakie Corn nous a invité au Balajo pas pour gambiller mais pour tortorer la succulente bouffe du toujours Grousset. Il déboulaient de partout à la Bastoche, y avait de quoi faire des sacrès affiches. Il y avait un hic, nous étions vioques mais quel plaisir de revoir tous ces anciens lutteurs réunis grace à la dévotion et la passion de Bob Plantin, Jacques Rouxel et autres. Alpra dans toute sa splendeur était réunie. Quand je dis toute sa spendeur je suis gentil il y avait des gueules , pas des gueules d,épiciers comme disait le père Lageat. Alpra, c,était ça, Alpra ne sera jamais remplacé car en activite tous ces anciens ont fait réver des momes. " donc mézigo" Au dernier repas, nous étions 14, c,était trise. Chez Bob à Borme Ils étaient 4 . Un jour, il n,en restera qu,un. Bien entendu nous devons tous avoir une pensée pour notre ami Michel Saulnier monument du catch as catch can de la grande époque Amitiés.  Gilbert


un pompier ne se pose pas de question. Comme tout le monde le sait,sa devise c,est" sauver ou périr".Sauver, c,est leur boulot mais périr surtout à vingt ans c,est triste ,quant à se faire agresser en intervention par des infames pourritures il ny a qu,un pays au monde c,est le notre. Bravo la France  Gilbert



La police est la pour faire respecter la loi. S,il est interdit de passer,pas de discution. Si tu forces,tu prends tes risques. Depuis quelques jours je vois quelques commentaires de certains potes à moi qui vu leur métier de catcheur et autre sont scandalisés des violences policières..Vous oubliez votre passé mes bons et tendres amis l,'orsque vous étiez payés pour taper sur un type, pour tabasser des mecs dans des réunion électorales, pour virer des africains d,un squat à coups de manches de pioches..Videur dans une boite de nuit, le tolier te demandait de sortir un mec, s,il faisait du rébéca, emplafonné d,entré et dodo sur le trottoir..Pas de détails..J,ai même un pote qui a viré un mironton par la fenêtre il est vrai que ce n,était que du premier étage et par chance il s,ést réceptionné sur le dos.Un autre grand technicien spécialiste des cassages de jambes avec un marteau c,était moins fatiguant qu,avec les mains.Par la suite il est monté de grade, il s,attaquait aux boites craniènes mais il était sensible et ce n,était pas assez payé pour les risques alors il s,est retrouvé tueur mais hélas il s,est fait buttér Et pourtant ce bon gars était plein de bonnes intentions il avait passé l,examen de Gardien de la Paix mais il a été recalé à la dictée. Alors bonnes gens mangez des marrons chaud et même si je vous interdis de m,aimer sans mon autorisation..Aimez vous.  Gilbert


ous etes assis monsieur? non je suis debout.. Alors vous êtes dans un trou.. Rabut, Saulnier,Gailleau,Tessiers et tous les pas grands.. Dans le fond ce n,était pas de leur faute s,ils étaient petits..  Pas de la mienne non plus.

Super : Pour Henri DEGLANE il reste pas mal de documents mais ils portent principalement sur son titre olympique de 1924 et sur sa carrière professionnelle. Les traces de sa carrière avant les Jeux sont plus rares

Christian Joly Grace à "BOB" (Robert ROBIN) nous avions réussi à lancer avec BRUSSEAU à créer une section lutte au sein de l'AS Sapeurs pompiers de Nice. Cette section étant ouverte aux "extérieurs", elle fut le tremplin pour de nombreux "pompiers volontaires". Ultérieurement BOB Robin devint l'entraîneur de cette section qui eut plusieurs heures de gloire. Malheureusement la disparition de BOB Robin tout d'abord puis celle de son neveu Michel MEGE (devenu pompier et disparu en service) portèrent un coup fatal à cette section qui finit par disparaître. Merci de cette publication qui montre que la lutte et les pompiers ont toujours fait "très bon ménage".


Le piège le plus sournois , pour les Pompiers du monde entier , la fuite de gaz . Ne jamais actionner un engin électrique une sonnette de porte ou bien encore un téléphone . Comment est il possible que des misérables agresse ceux qui peuvent sauver leur famille un jour . Sanction maximum du tribunal .
Flics et pompiers....même combat ( d ' accord Gilbert )

Quand l'année nouvelle commence mal !Hier samedi au supermarché Auchan à Béziers,aux environ de 12 heures 30,le sac d'une amie,madame Martin Régine,a été dérobé sans doute lors du passage à la caisse, alors qu' un moment d’inattention suffit ,pour ce genre de déconvenue, toutefois si la personne indélicate lit ce message,qu'elle est la bonne idée de rapporter,au service sécurité du magasin,le portefeuille de madame Martin,qui contenait tous,ses papiers, de ceux que l'on a besoin au quotidien;par exemple cette personne doit de faire opérer dans quelques jours ,elle n'a plus sa carte vitale,il y avait également un téléphone portable,et environ 70 euros,que la victime impuissante,devant le fait accompli,abandonne cet argent,à cette personne disons avec philosophie,en guise d'indemnisation pour le dérangement.Probité mise à part,il ne faudrait pas en plus,que la stupidité l'emporte sur un peu,d'intelligence.Utopie ou pas,affaire à suivre.J.L  (  Lutteur  et  vigile  )

je suis ancien marin pompier de Marseille et je n’ai jamais été appelé pour agression, pour viol etc...c’est les flics qui nous appelaient pour ramasser les blessés pas pour les défendre. Chacun son opinion je respecte la vôtre respectez la mienne svp. Bonne soirée

Le piège le plus sournois , pour les Pompiers du monde entier , la fuite de gaz . Ne jamais actionner un engin électrique une sonnette de porte ou bien encore un téléphone . Comment est il possible que des misérables agresse ceux qui peuvent sauver leur famille un jour . Sanction maximum du tribunal .
Flics et pompiers....même combat ( d ' accord Gilbert )


A cette époque,meme les tapins de la rue St Denis venaient manger au mess de la PP.. Dans le fond, ça se passait à la bonne quéquette.

Plus de police? Le plus fort bouffe le plus faible jusqu,au jour le plus fort se fait bouffer par un plus fort, ainsi de suite



27 décembre 13:00
Je suis d’accord avec Gilbert, souvent nous voyons dans les sports de combats lutte, judo, boxe une médiatisation des plus grosses catégories car le renouvellement est beaucoup moins important que dans les catégories jusqu’à 74 kgs.
La raison est simple
1. Perte de poids de l’athlète qui use physiquement ce dernier sur le long terme, d’où difficulté de régner sur la durée.
2. Le rythme cardiaque est plus important dans les catégories citées ( 52 a 74 kgs) car les mouvements et l’enchaînement sont effectués plus souvent avec un rythme cardiaque oscillant entre 200 et 220 pulsations/mn
3. Le nombre de participants est plus important avec un niveau d’ensemble plus homogène d’où des combats difficiles à chaque rencontre.
4. Cela corrobore les résultats obtenus aux test physiques des prépateurs physiques.
Cardio/ endurance/ résistance.
Si Karelin est considéré comme le plus grand c’est qu’il se rapproche des aptitudes et des standards à se déplacer comme un lutteur de 82/ 90 kgs et que dans ces catégories super lourds le niveau d’ensemble ( physique et technique) est aussi plus bas .
Pour moi aujourd’hui il est difficile de nommer le meilleur car je pense que certains à des époques diverses ont marqué les esprits
Karelin en fait sûrement partie par son palmarès accumulé dans la durée.



Le  plus  puissant  ,  sans  aucun  doute......mais  il  y  a  eu  tellement  de  bons  techniciens  ,
alors  ,  le  plus  grand.......en   choisissant  le  plus  fort  ou  celui  qui  sait  tout  faire  sur  un  tapis
(  On  pose   la  question.......)

Je pense qu’il etait le plus fort côté puissance, mais côté technique d’autres lutteurs ont un bagage technique aussi bon voir supérieur.
Tout n’est que relatif, de tout temps quelque soit le sport de combat cette catégorie de super lourds a été tres m
édiatisée car un athlète dont le morpho-type se rapproche des catégories inférieures peut rester dans la longévité et peut dominer cette catégorie sur un intervalle moyen long terme.
Ceci est valable pour d’autres sports comme le judo avec Teddy Rinner.
Il a été démontré que le niveau dans cette catégorie est inférieur aux niveau des catégories de poids inférieurs (moins d’athlètes et surtout un bagage technique d’ensemble moins homogène ).

Il y a un paramètre qui doit être pris en compte le facteur poids où l’athlète dans les catégories inférieures est soumis à des régimes draconiens pour être au poids où le gabarit prend une part importante dans l’exécution du geste mélangeant explosibilité et puissance ( Bras de levier en mécanique) pour arriver à fournir le résultat le plus efficace et surtout le plus efficient.
Néanmoins ce facteur est à considérer dans la durée, où l’athlète sous régime s’use physiquement et ne peut guère rester au même niveau dans le temps, le corps est en manque et fragilise l’athlète ( blessure, récupération, régime avec déshydratation pour être au poids sur de longues périodes).
Dans ces catégories le fait d’être le meilleur sur une durée dépassant Quatre ans devient une exception.
Sinon d’avoir une morphologie (taille) autorisant de concourir dans une catégorie supérieure.
Le nombre d’athlètes ayant opéré cette transition au niveau mondial sont des exceptions et peuvent prétendre à ces critères d’être considérés comme faisant partie des meilleurs.
Néanmoins Alexandre Karelin fait partie de ces athlètes exceptionnels.  Bernard




Le balajo, quelle belle histoire, 16 piges entouré par mon père et schmitago, la plus belle école de la vie,         _       Christian  ,  fils  de  Rémy

Ce  superbe  regard  de  Catherine  ,
sur  une  génération  de  boxeurs......nés
conduit  tout  naturellement
les  anciens  lutteurs  d ' ALPRA
à  évoquer  le  souvenir  des
grands  noms  de  la  boxe  des  années  1940  à  1950  .
Marcel  CERDAN
était  l ' arbre  qui  cachait  une  forêt  de  sportifs  durs  au  mal  .
Leur  jeunesse   ,  perturbée  par  la guerre  ,
les  conduira  à  faire  preuve  de  qualités  surhumaines
en  s ' engageant  sans  mesures......au  détriment  de  leur  intégrité  physique . 
Ces  hommes  attachant  ,  rejoindront  pour  certains ,
les  lutteurs  professionnels  .
Ils  trouveront  respect  et  amitié

Pour ce qui me concerne j'aurais beaucoup de choses à dire sur Georges BALLERY. Alors je commencerai par son rôle dans le développement de la lutte féminine française dont il a été responsable plusieurs années. Il sut manier un cocktail de compétence, de gentillesse et de fermeté véritablement exceptionnel et qui lui valut un profond respect des lutteuses à une époque où la lutte féminine était plus tolérée que respectée. Son attitude a véritablement boosté les filles qui de "femmes faisant de la lutte" sont devenues des lutteuses à part entière. Ayant été l'un des premiers promoteurs de la lutte féminine dès les années 1962 (Je dis bien 1962, alors que la lutte était alors strictement interdite aux filles !!!) je suis profondément reconnaissant à Georges de ce rôle absolument majeur qu'il a joué à l'époque où la FFL s'est enfin décidée à "virer sa cutie" et à traiter les féminines de façon responsable. Je suis convaincu que toutes les filles qui travaillèrent sous sa direction seront à mes côtés pour dire : "Merci Georges
Christian 
                                                      





samedi 5 janvier 2019

ROUND 16 ( 2018 ) PROFESSIONNEL



.......................................................................................................................................


Nostalgie  partagée  avec  nos  amis  boxeurs

https://alpra.blogspot.com/2015/09/n-o-t-r-iboys.html

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////































Bernard  Caclard  décédé  le  2 Avril  2018
Michel  Di  Santo  décédé  le  4  Avril
Jack  de  Lassartesse  décédé  le  11  Décembre  2018




.........................................................................................................................................

http://alpra.blogspot.com/2019/01/round-16-2018-professionnel.html


.......................................................................................................................................