30 PIGES de LUTTE '' PRO ''

lundi 28 mai 2012

LA '' POMPE '' N ' EST PLUS CE QU ' ELLE ETAIT........

 
 
 
Que le JT boude le décès et l'envoi entre la vie et la mort de 2 pompiers de Paris sur intervention me choque mais ne me dérange pas.
En effet la BSPP ne compt...e pas dans ses rangs de multiples médaillés olympiques ultra connus, elle ne compte pas non plus de multi millionnaires au comportement indigne. Ni même de personnages politiques qui nous mentent et nous volent...ou des barbares sanguinaires etc...
Elle ne compte que des hommes et femmes normaux qui ont une passion commune: celle d'exercer le plus beau métier du monde... au péril de leur vie!
Aujourd'hui mes pensées ne sont pas pour les médias, qui ont déjà fait de la BSPP leur "Une" pour l'écraser dans l'affaire de l'équipe spéciale de gymnastique. Elles sont pour la famille et les amis d' Aurélie Salel, pour le centre de secours du Caporal-chef Salel, lourdement affecté. Car avant d'être un drame médiatique, un militaire qui tombe au feu ou sous les balles est toujours un drame humain. Cette intervention laissera toujours un douloureux vide...
La BSPP n'a pas besoin du JT pour honorer ses morts.
Le lundi matin, le nom d 'Aurélie Salel résonnera à jamais dans les casernes de Pompiers de Paris, lors du solennel appel des morts aux feu...
Je croise aussi les doigts pour son servant qui se bat pour sa vie...


Au  feu  ,  la  ''  Pompe  ''  est  éternelle  ,  tant  qu ' il  y  aura  des  sergent  BAUCHAT  ,
Aurélie  ,  et  tant  d ' autres............

                                          ....................................................................................
 
STADE   PIERRE   de   COUBERTIN  1978
 
La  ''  Pompe  ''
quelle   belle   famille
 
 
...................................................................................................................................
 
HENRI    DEGLANE
SAPEUR   POMPIER
DE     PARIS
CHAMPION     OLYMPIQUE
DE     LUTTE

ALLÔ   18    NE   RÉPOND   PLUS
ET  LES   ANCIENS  PLEURENT

Tout   fout   le   camps...........comment   imaginer
que  le  père   du   Régiment  ,  puisse   sacrifier
plus  d  '  un   siècle  de   fierté   et   d  '  honneur  .
Incompréhension  et  stupeur  ,  se  dégagent  des  commentaires
qu  '  échangent  au  téléphone  ,  les  anciens  lutteurs  ,  ayant
eu  le  bonheur  ,  d ' avoir  ,  pendant  quelques  années  ,  porté
comme  devise
  
FLUCTUA          NEC          MERGITUR
Flotte   ,   mais   ne   sombre   pas  .

Un  fait  divers....à  des  années  lumières  de
ce  qu  '  étaient  les  rapports  de  respect  et
d  ' amitiés   entre  tous  les
POMPIERS  de  PARIS
du  jeune  sapeur  à   ''  l  '  instruc  ''
au  Général  ,  Commandant  la  Brigade  ,
Si  l  '  enquête  le  confirme
que  ces  petits  ''  pourris  ''
soient  jetés  dehors  comme
des  malpropres................

Mais  ,  vraiment  ,  les  milliers 
de  supers  sportifs  ,  qui  ont
''  décalés  ''   jour  et  nuit
entre  deux  entraînements
ne  méritent  pas  ça  . 
La  ''   spéciale   ''
c  '  était  quelques  dizaines
de  superbes  gymnastes
à  quelques   points  ,  au  cheval   d  '  arçon
aux  parallèles  à  la  barre  fixe...
ou  aux  anneaux
de  la  sélection  en  équipe  de  France
Faire  parti  de  la  spéciale était
provisoire  .
Il  y  avait  toujours  un  jeunot
plus  affûté
qui  piquait  la  place  d ' un  ancien  .
La  ''  pompe  ''   c ' était  également
l  '  athlétisme   ,   la  natation  ,  haltérophilie
Foot  ,  rugby  ,  hand  ,  boxe  ,  judo
et  la  lutte...............
Un  rapide  inventaire  dans  les  archives
d ' ALPRA
met   en   évidence   une   liste
de  lutteurs
pour  lesquels
Sauver   ou   périr
avait   un  certain  sens


Henri  Deglane  en  1924
(  Voir  le  blog  )  Lien
Quentin   lutte   Olympique

La  condition  physique
c ' était  le  boulot
quotidien
Qui  connait  Marcel  BECQUERIE......
à  gauche  de  bp
Le  copain du  Cirque
 


J O    de   TOKYO   en   1964
Porte   drapeau  de
la  délégation  Française
Michel   MACQUET
Sapeur   Pompier  de  PARIS

 
DÉJÀ   ,  LE   14  MAI   1942
LA  ''  POMPE  ''  ÉTAIT   LA
 
Un  stade  de  COUBERTIN
plein   comme  un  oeuf
La  grande  famille  de
la   ''  pompe  ''    réunie
      autour  de  la   ''   Spéciale   ''
et  de  la
Lutte  Professionnelle

 
ALLÔ   18
le  Magazine  officiel
de  la  pompe
donne  un  aperçu
du  niveau
Jacques   DUCREZ
Champion  de  France
de  Poids   et  Haltères
Jack   PECHEUR   (   SPARTACUS   )
Lutteur   ---   Haltérophile
Champion  du   Monde
des  +  de   70   ans
en  Force   Athlétique


                                                       Qui  connaît  le  lutteur--pompier
(   deuxième  en  partant  de  la  droite  )

Pendant  des  années  ,  tous  les  ans  ,  lors  du 
challenge   GERBE   ou   LEBRUN
les  anciens ''   supers   '' du  régiment  étaient
invités  dans  la  caserne  de  leur  jeunesse  .
Chaligny  près  de  la  gare  de  Lyon
pour  le  claviste  .
Et  puis  il  y  a  7  ou  8  ans
note  de  service...........
et  fin  de  ce  rendez  vous
chaleureux.
La   pompe   se   tarissait  déjà...

Capitaine  Peyraste  ,  Maigrot , patron  de  l ' Athlétisme
Officier  ,  Michelot  champion  Olympique  de  boxe
en  1936  à  Berlin  , 
René  ben  chemoul  ,  claviste  bp  ,
Général  Géré  ,  Aimable  ,  Officier
et  SPP  ,  distingué  .

A   chacun   d ' apprécier
en   1978
patron  du  régiment
des    S  P  P
le  Général  GERE
à  la  fin  d ' un repas
à  Champerret
avait  saisi  l ' accordéon
d  '  AIMABLE
pour  jouer  superbement
En  ce  temps  là
on  s ' avait  s ' amuser
chez  les  pompiers  .
L ' équipe  des  lutteurs  Pompiers
serai  incomplète  sans
Maurice   SAUVAGEOT
International
et  entraîneur
de  qualité  .
 
1911   .    2012
 
UNE   ''   POMPE   ''   et   un   PALPITANT
 
EN   BON   ETAT   DE  MARCHE.........
 
......................................
 
Une  ''  instruc  ''  en  1956  .
à  Chaligny  .
 
............................................................ 

 
GERBE   1964