30 PIGES de LUTTE '' PRO ''

lundi 31 décembre 2018

ALPRA..................à la plage de TOULON ( souvenir )

Nous  ont  quitté  depuis  cette  photo  ,  prise  en  2009  ,  Dan  Aubriot  ,  Michel  Saulnier
Bernard   Caclard  ,  Francis  Sullivan  ,  Claude  Jartel

Sont  toujours  vaillants  ,  Jack  Rouxel  ,  Vassilios  Mantopoulos  ,  Jo  Kasbarian  ,
Jean Corne  ,  Joël  de  Noirbreuil  ,  Nicolas  Priore  , L ' Anglais  Alan  Miquet  ,
Marcel  Cap  ,  Pierre  Grange  ,  Maurice  Doré  ,  René Villadier  .
À 70 ans bien tassés, Dan Aubriot et Bob Plantin en ont encore dans les biscotos. Devant les tablées du Mourillon éberluées, la fameuse paire des « Copains » soulève Michel Saulnier, le gaillard président de l'Association des anciens lutteurs professionnels retraités ou en activité (ALPRA (1)).
Autour d'eux, une vingtaine de gros bras prennent la pose. Ils sont les stars de l'âge d'or du catch en France, héros parisiens des années 50-70.
Car depuis 2003, tout ce beau monde se revoit chaque année dans le Var pour parler du bon temps. On retrouve là le Vicomte de Noirbeuil et ses « 1 374 combats », Vassilios Mantopoulos, champion du monde de lutte en poids légers en 1970 et 1971, ou le phénomène anglais Alan Miquet.
Ce jour-là, plane aussi le souvenir d'André the Giant, du Petit Prince, du Bourreau de Béthune, des inénarrables commentaires de Roger Couderc sur l'ORTF et d'une époque où le catch faisait salle comble dans l'Hexagone, à l'Élysée Montmartre ou à la Mutualité.
Entre les combats, les lutteurs jouaient également les cascadeurs pour le ciné ou faisaient le service d'ordre. De Johnny Hallyday à Philippe Noiret, en passant par Jean Seberg, tout le monde avait son gorille adulé issu du ring.
« Aujourd'hui, les gosses n'en ont plus que pour les culturistes américains, regrette Bob Plantin. 
Pire, pour ce Borméen, ils sont un mauvais exemple pour les jeunes : « En voulant les imiter, les minots risquent de se péter les cervicales. Nous voulons faire passer le message aux parents : dirigez vos enfants vers les salles de lutte où ils pourront se défouler avec les conseils d'un entraîneur. » Et devenir de vrais champions, en attendant - qui sait - le retour de l'âge d'or.                                                   Mathieu  Dalaine   __   Var  Matin  -
Chapeau  Mathieu
Superbe  journaliste  de  VAR  MATIN
ici
avec  sa  photographe  et  sportive  de haut  niveau