30 PIGES de LUTTE '' PRO ''

vendredi 21 octobre 2016

HOMMAGE à Walter BASSOLI


Le 20 Octobre 2005 mon père Walter Bassoli se fait assassiner à Saly, Sénégal. Je tiens à remercier TOUS ceux qui,hier en privé, m'ont témoigné leur sympathie sur cette terrible histoire qui, à ce jour, reste encore un mystère.


Mon père, Walter BASSOLI, superbe athlète, président de l'industrie de la chaussure française, CA c'est un sacré mec!! Un modèle et un exemple à tous points de vue!                           Carole

                                                                        ....................................






...............................................................
   
Christian Joly
21 octobre
Merci Carole pour ce beau reportage photo sur votre père qui fut, comme je vous l'ai déjà expliqué, mon "Grand frère en lutte" lorsque je combattais pour l'ALG "Athlétique Lutte Grenoble". Pour le comité du Dauphiné, nous avons doublé le titre de champion de France FFL en Libre la même année à 78 Kg, lui en Senior et moi en Junior ... c'est lui qui a eu la sportivité de venir me chercher en voiture au CREPS de Voiron pour m'emmener disputer la sélection senior contre lui à Valence et j'ai eu la fierté de lui tenir la dragée haute !!! mais il m'a battu à la régulière, sans aucune contestation possible. J'ai comme regret de n'avoir pas réussi à aller m'entraîner souvent avec lui lorsque j'étais étudiant au CREPS alors qu'il était venu nous entraîner auparavant plusieurs fois dans mon internat de Grenoble. Pour moi Walter était un chic type et un bon copain très positif. Je pense que son adversaire sur la photo le montrant en match avec son maillot officiel de champion de France est un des deux frères Marchand qui étaient des jumeaux et luttaient en dessous des 70 KG. Il doit s'agir d'un match avec Feu Daniel Marchand (photo très rare) dans un inter-club (inter-comité??) à 73 kg car c'est Daniel qui montait de catégorie lorsque nécessaire. Si c'est bien l'un des frères Marchand, il est donc très fortement improbable qu'il s ' agisse  de  Guy  .

Théo Toulotte un super gars et très bon copain et surtout un ami
Jean Luc Ales Un grand bonhomme, un exemple pour nous les jeunes de cette époque dans le comité Dauphiné-Savoie, et un grand honneur d'avoir lutter contre lui à Voiron et d'avoir terminé 2ème derrière lui dans une catégorie bien chargée ( 11 lutteurs )

                                              ......................................................


Bassoli Carole Berham Syt ..top ce mec!Pour la petite histoire lorsqu'il avait gagné Daniel aux JO de Mexico, mon père Walter Bassoli avait organisé, quelques mois après, la revanche des Jeux Olympique au Club de Lutte de Voiron et Daniel avait gagné! Souvenirs indélébiles pour ces grands champions car à Macon ils en reparlaient comme si c'était hier!!!
 ................................................................................................................................


Sénégal   1963

...............................




Hassan Yazdi La plupart des lutteurs du Club R.A.P.Casablanca Lutte travailler avec Walter Bassoli Dieu est son âme Walter Bassoli est le premier Français Champion du Maroc après l'indépendance la plupart des anciens lutteurs de sons club était cordonnier ou le devenez Walter Bassoli a laissé un grand vide chez ces amis Marocains et chaque été il n'oublie jamais de salué et honoré son engagement pour la lutte et le social dans un autre club qui est l'U.S.M Casablanca lutte ou sont la plupart des anciens lutteurs du Club R.A.P.Casablanca car même le R.A.P.C nai plus

Christian Joly Champion de France junior des 78 Kg je suis arrivé à Bordeaux (CREPS de Talence) 1963-64. Aussi bien en Gréco qu'en libre j'ai remporté la "seconde série" à la même catégorie senior et donc promu en première série dans les deux styles. Malheureusement pour moi il n'y avait pas de catégorie "Espoir" à l'époque et j'ai buté sur Jean Capdepont en Gréco et sur ..... Roger Sainte Marie en Libre ! J'ai donc été "privé de championnats de France" malgré mon titre de Champion de France Junior ..... chaque comité n'avait le droit qu'à un représentant par catégorie. On disait à l'époque et dans un tel cas que l'on était "barré" par Untel ou Untel. Je suis resté ultérieurement en très bons termes avec ces deux lutteurs mais sur le moment je reconnais que la pilule eut un peu de mal à passer ............... d'autant que l'année d'avant et dans le Dauphiné j'avais été "barré" par un nommé Walter BASSOLI ..... DURA LEX, SED LEX !

FORTES.....TÊTES...............................Lutteuses et Lutteurs Professionnels des '' 30 GLORIEUSES ''










dimanche 16 octobre 2016

T I T A N S .....de...la...L U T T E Minimum 101 kilos

...........................
 
 
 
 
.........................................................................................................................
 
 
 
 
 
.................................................
 
erreur
 
........................................
 
 
 
Félix  MIQUET    140  kilos  (  Savoyard  )
 
 
PORIZEK   128  kilos   et  Félix
 
''  Tonton  ''    WOIGNEZ   120  kilos
 
 
''  Tonton  ''  WOIGNEZ  ''
sera  au  coté  de  Gilles  DELAMARRE
lors  du  tournage  de  la  scène
qui  coutera  la  vie  à  ce  cascadeur  légendaire  . 
 
Félix  et  Robert  HERLAND
 
moult  fois  champion  de  France  (  115  kilos  )
 
.......................................
 
 
 
 
112  kilos
 
 
 
...........................................
 
 
KING  KONG  TAVERNE   _  125  kilos
 
 
 
Freddy  ROBERT  112  kilos  et  Lino  DI  SANTO  110  kilos
 
.................................
 
 
..........................................................................
 
 
 
.................................................................
 
 ........................................................
 
 
 
 
 .........................................................
 
 
 
 
...........................................................................
 
 
 
.......................................
 
 
 
.............................................
 
 
Freddy  et  Shy-high-lee
 
..................................
 
Johnny  STEIN
....................................
 
Joseph  KOVAC
 

 
à  suivre